Loading

Développer « L’Entreprise-Avocat »

Nous sommes tous des chefs d’entreprises et notre barreau pris globalement est un agent économique régional qui représente plus de 530 millions d’euros de chiffre d’affaires .

Que nous exercions en cabinet unipersonnel, ou en société de moyens à 3, 4, ou 5, ou sous la forme de plus grosses structures à plus ou moins de 100 avocats, nous payons nos cotisations, nous gérons du personnel et, surtout, nous devons faire face à la concurrence. 

Faire face à la concurrence

Nous devons avancer en faisant des prévisions et plans de développement, pour tracer des perspectives pour nous-mêmes et pour nos collaborateurs. De même nous devons essayez de nous projeter pour définir nos besoins de recrutement et de formation.

Evidemment, les clients sont exigeants et contestent de plus en plus de devoir payer des informations qu’ils pensent maîtriser en consultant internet, car les sources d’accès au droit et de renseignements juridiques en tous genres pullulent  sur toutes sortes de plateformes numériques.

Nous sommes désormais « benchmarkés », soumis à des appels d’offres, et confrontés à une concurrence sévère de nos confrères et de tiers à notre profession.

Bref « avocadvisor » ne va pas tarder… (les atteintes à l’e-réputation sont déjà une réalité).

C’est bien la preuve que nous sommes des entreprises soumises à la loi du Marché.

Certains se lamentent, mais nous devons nous adapter, en faisant de notre éthique et de notre déontologie un élément différenciant et non un obstacle au développement de notre activité.

Bien au contraire, notre différence et notre plus-value sont là.

Rappelez-vous, les clients veulent des avocats proactifs, à leur écoute et en qui ils ont confiance.

Apprenons donc à nous inscrire dans cette attitude d’entrepreneur pour être considérés comme de vrais acteurs économiques, sociaux et humains dans l’environnement économique, industriel, social, numérique et environnemental qui est lui-même en plein bouleversement depuis les événements de la Covid 19.

Sachons conduire nos cabinets en entreprises dynamiques, compétentes, dignes de confiance, pour conseiller et défendre ceux qui ont besoin de Droit.

Donnons-nous les moyens d’apprendre à gérer nos cabinets comme une entreprise le fait.

Donnons-nous les moyens d’apprendre à manager nos équipes comme une entreprise le fait.

Donnons-nous les moyens de faire la promotion de la qualité de nos services comme une entreprise le fait.

Donnons-nous les moyens d’un bien-être au travail pour nous et pour nos équipes, comme les entreprises y réfléchissent.

C’est dans cette perspectives ce que nous proposons l’excellence et l’agilité.

Bref, soyons l’Entreprise Avocat !

Et parallèlement, cette “Entreprise Avocat” doit demeurer le partenaire et tiers de confiance des autres entreprises.

A cet égard, nous poursuivrons et accentuerons les actions visant à mettre en lumière la qualité et la compétence de notre barreau d’affaires. Une campagne de communication particulièrement dirigée vers les PME/TPE et ETI pourrait être envisagée après étude avec les cabinets visés.

Notre projet
2022 – 2023 

Mobilisation de l'ordre
Maintenir la mobilisation permanente de l’ordre
Maintenir l’Unité et la solidarité
L'audace
Cultiver l’audace, l’agilité l’innovation
Cultiver L’excellence
Cultiver la confiance
Le bonheur
Cultiver le bonheur d’être avocat